HISTOIRES DE CULTES

Les religions vues d'ici-bas

Forte croissance des églises évangéliques en France

| Un commentaire

Une étude publiée par le Conseil National des évangéliques de France (CNEF) présente une cartographie complète des églises protestantes évangéliques en France, et regroupe l’ensemble de celles-ci au sein de 45 dénominations ou unions distinctes (dont les baptistes, libristes, méthodistes, pentecôtistes et indépendants).

2017 - Carte d'impact des église évangéliques en FranceLe rapport affirme qu’entre 1970 et 2017 plus de 1750 églises évangéliques ont été implantées sur le territoire français portant, à ce jour, leur nombre à 2521 (auxquelles on pourrait ajouter environ 500 lieux de culte plus épisodiques). Le rapport affirme que 3 à 4 églises nouvelles se forment chaque mois en France renforçant l’initiative « 1 pour 10,000 » prise par le CNEF pour encourager la création de nouvelles églises afin d’atteindre un taux de pénétration d’une église évangélique pour 10,000 habitants.

Avec 650,000 chrétiens évangéliques recensés en France pour une population de 60M d’habitants et 2521 églises, les chrétiens évangéliques représentent à peine plus de 1,2% de la population, mais désormais plus de 75% des protestants pratiquants du pays. Il existe ainsi une église pour 26,000 habitants environ.

Si le nombre de pratiquants a plus que décuplé en 50 ans et continue de progresser, l’objectif est encore loin pour le CNEF; de nombreux français se situent encore à plus de 15 minutes d’un lieu de culte évangélique. De plus la répartition reste disparate en région, avec des zones très peu servies en Bretagne, pays de la Loire, et Limousin, tandis que l’Alsace, les Cévennes et la Drôme restent des haut-lieux du milieu évangélique français.

Qui sont les évangéliques ?

L’occasion pour nous de nous pencher sur les spécificités du culte évangélique qui est souvent assimilé – par l’opinion publique – aux messes gospel de la communauté afro-américaine, ou aux télé-évangélistes américains mettant en scène des miracles divins pour prouver l’existence de Dieu. La réalité est bien différente, puisque les évangéliques français ont pour caractéristique principale de baser l’ensemble de leur foi protestante sur la centralité de la Bible et de l’évangile – la bonne nouvelle – du salut accordé en Jésus-Christ en mourant sur la croix pour l’homme pécheur. L’expression de la vie chrétienne peut être différente selon les sensibilités (louange, musique, prière, miraculeux …), mais le fondement de la foi chrétienne évangélique est de vivre l’évangile de Jésus-Christ.

L’église évangélique est donc une communauté de chrétiens, engagés, confessant leur foi en Jésus-Christ et soucieux de pratiquer l’enseignement biblique dans leur vie de tous les jours avec honnêteté, humilité, vérité et amour. Parfois traités de « fondamentalistes », les évangéliques affirment l’inerrance de la Bible, la foi en Jésus-Christ comme seule base du salut et font de l’évangélisation le cœur de leur mission : proclamant l’évangile, appelant à la conversion pour devenir de véritables disciples du Seigneur (« faites de toutes les nations des disciples »). Voilà le mot d’ordre !

L’exemple de l’église protestante évangélique baptiste de la rue de Sèvres à Paris

église protestante évangélique baptiste de la rue de SèvresL’église située au 72 rue de Sèvres, aussi appelée « église Paris centre » profite de la forte croissance du mouvement évangélique au cœur même de Pairs. Elle propose 3 réunions plénières par semaine : le culte du dimanche matin (10h15), le culte du dimanche soir (18h30) et la rencontre biblique du jeudi soir (19h30). Plus de 200 fidèles se retrouvent régulièrement dans cette grande salle blanche qui a été acheté par un couple d’Américains protestants au début du vingtième siècle où l’on ne trouve aucun signe caractéristique du culte (ni bénitier, ni statues, ni vitraux, ni même une croix). Les bancs alignés face à la chaire et quelques affiches citant des versets bibliques sont les seuls signes d’une activité religieuse ou cultuelle. Sous la conduite du pasteur Sanders, qui a pris la suite du pasteur Apperé à la retraite mais encore très actif dans la paroisse, les fidèles chantent leur louange à Dieu, prient collectivement leurs remerciements ou demandes aux Seigneur, partagent « la Sainte cène » et écoutent la prédication de la « Parole de Dieu » – la Bible – présentée à chaque réunion.

L’ambition affirmée de cette église, qui se situe dans le mouvement piétiste, est de coller aux textes bibliques de manière scrupuleuse et de l’interpréter pour la vie de chacun au XXIe siècle. On y retrouve ainsi un respect du culte évangélique originel des premiers apôtres cités dans la Bible – Actes des Apôtres 2v42 : « ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, la prière, la fraction du pain et la communion fraternelle ».

 

Vos avis et retours d’expérience sont bienvenus! N’hésitez pas à partager avec nous votre expérience d’un culte ou d’une église évangélique. Merci d’avance !

Auteur : Phil Arvis

Passionné de foi et de religion, je fais des études par correspondance dans une faculté de théologie pour mieux comprendre les divers courants de pensées et l'histoire des religions et des cultes (d'où le nom de ce blog d'ailleurs!). Je m'attache à décrire ce que je comprends de certaines d'entre elles et j'espère ainsi pouvoir instaurer un dialogue constructif entre les religions. N'hésitez pas à me contacter, je serai ravi d'échanger avec vous !

Un Commentaire

  1. Bnjour et merci pour cet article. Je vous propose aussi la lecture d’un super article dans le monde des religions. à voir http://www.lemondedesreligions.fr/savoir/les-evangeliques-la-minorite-qui-monte-16-05-2012-2514_110.php

Laisser un commentaire

Champs Requis *.