Histoires de cultes

Les religions vues d'ici-bas

Chavouot, célébration juive du Don de la Torah

| 0 Commentaires

Chavouot, aussi orthographiée Shavouot, est une fête religieuse juive commémorant le don de la Torah au Mont Sinaï dans le judaïsme rabbinique. A l’origine elle célébrait le commencement de la saison de la moisson du blé. Elle porte en outre les noms de « Fête de la moisson » ou « Jour du rassemblement ». Il s’agit de la 2e des 3 solennités annuelles (Pâque, Semaines, Tabernacles) lors desquelles tout homme d’Israël devait se présenter devant le sanctuaire.

Origine de Shavouot

Le mot hébreu « Shavouot » signifie « Semaines ». En effet, cette fête marque la fin du décompte du Omer, c’est-à-dire les sept semaines qui la séparent de Pessah, la Pâque juive. C’est pourquoi Chavouot est parfois appelée la « Pentecôte juive » (Pentecôte signifiant 50e). Elle est, par ailleurs, citée dans le Talmud sous le nom de « Atséreth », mot hébreu signifiant « conclusion » ou « clôture ».

A une époque tardive, les rabbins l’instaurèrent comme la fête de la promulgation de la loi. Il y a plus de 3300 ans, après avoir fui l’Égypte et traversé le désert du Sinaï, le peuple juif reçu de Dieu la Torah. Chaque année, il renouvelle son acception du cadeau divin lors cette fête religieuse; même si l’on ne peut prouver que loi Mosaïque fût donnée 50j après la sortie d’Égypte.

Calendrier et dates de Chavouot

La « Fête du Cinquantième jour », comme elle est aussi appelée en hébreu, commence au coucher du soleil, le 5ème jour du mois juif de sivan et est célébrée toute la journée du 6ème jour en Israël. Dans la diaspora juive, elle se termine le lendemain, soit le 7 sivan.

En 2018, elle s’est déroulée entre le 19 et le 21 mai. Elle sera célébrée entre le 8 et le 10 juin 2019, puis entre le 28 et le 30 mai 2020.

Traditions et coutumes associés à Chavouot

La fête de Chavouot est annoncée par l’allumage de bougies par des femmes et des jeunes filles. Traditionnellement, tout le monde se rend à la synagogue pour assister à la lecture des Dix Commandements. Ensuite, il est d’usage de rester éveillé toute la nuit pour se consacrer à l’étude de la Torah.

Au matin du 6 sivan, durant l’office, il est fait lecture du livre de Ruth. Ruth est l’ancêtre du Roi David, qui naquit et mourut en ce jour de fête si particulier.

Il est de coutume de consommer des laitages lors cette fête religieuse juive. En effet, lorsque les Juifs reçurent les Dix Commandements de Dieu, ils ne purent respecter le jour-même les lois de l’alimentation cachère car leurs marmites devaient d’abord être rendues cachères. Ils consommèrent donc des laitages.

Fleurs et branchages ornent la synagogue à Chavouot

La « Fête des Semaines » n’est symbolisée par aucun objet, contrairement au chandelier à neuf branches de Hanouka ou à la soukka de la Fête des Cabanes. Cependant, les synagogues se parent de branchages et de fleurs afin de rappeler le Mont Sinaï.

Cette fête est aussi appelée « Jours des prémices » car les hommes devaient traditionnellement présenter en offrande au prêtre les prémices de leurs récoltes.

De nos jours

Cette fête étant traditionnellement l’une des trois fêtes de pèlerinage du judaïsme, il est prescrit de se rendre à Jérusalem pour des réjouissances collectives et pour célébrer la révélation divine depuis la période biblique. Cependant, ce n’est qu’en 1967, à la fin de la Guerre des Six Jours, que cette tradition reprit vie. En ce jour mémorable, plus de 200000 Juifs rejoignirent à pied le Mur des Lamentations.

Auteur : Phil Arvis

Passionné de foi et de religion, je fais des études par correspondance dans une faculté de théologie pour mieux comprendre les divers courants de pensées et l'histoire des religions et des cultes (d'où le nom de ce blog d'ailleurs!). Je m'attache à décrire ce que je comprends de certaines d'entre elles et j'espère ainsi pouvoir instaurer un dialogue constructif entre les religions. N'hésitez pas à me contacter, je serai ravi d'échanger avec vous !

Laisser un commentaire

Champs Requis *.