Histoires de cultes

Les religions vues d'ici-bas

Exaltation de la Sainte Croix – Fête orthodoxe

| 0 Commentaires

Aussi appelée « exaltation de la précieuse et vivifiante Croix », « fête de l’élévation de la Croix », cette fête orthodoxe met en lumière la Croix Glorieuse, celle sur laquelle Jésus-Christ a été crucifié. L’ exaltation de la Sainte Croix se déroule le 14 Septembre du calendrier grégorien et le 27 Septembre du calendrier julien. Cette fête a pour but d’honorer et d’élever la Croix et d’inlassablement chanter la victoire du Christ sur le péché et sur la mort.

Histoire de la Vraie croix retrouvée par Sainte Hélène

Selon la tradition, après la crucifixion, les trois croix (la Croix sainte du Christ et les croix des deux brigands) furent enterrées par les Juifs et perdues. Les orthodoxes reconnaissent la découverte originelle de la sainte croix en 326 par Sainte Hélène, mère de l’empereur Constantin 1er.

Après avoir consacré une partie de sa vie à la recherche de la vraie croix, elle l’aurait finalement trouvée, enfouie près du mont Golgotha. A son côté, se trouvaient deux autres croix. Elle fut capable de discerner le bois saint par les miracles qu’il opérait. Des clous furent également découverts, reconnus comme étant ceux servant au supplice de Jésus-Christ.

L’empereur Constantin fit alors construire une basilique sur ce lieu présumé du tombeau du Christ : la basilique du Saint-Sépulcre. L’église, hébergeant une partie de la sainte croix, fut consacrée neuf ans plus tard, en 335. Deux jours de célébration se succédèrent. La consécration de la Basilique eut lieu le 13 Septembre et la relique de la Croix fut présentée à l’adoration des fidèles le 14 Septembre.

Fête de l’exaltation de la Sainte croix le 14 Septembre

L’empereur Constantin 1er ordonna alors qu’une célébration soit faite chaque année, le 14 Septembre, pour exalter la Croix, c‘est-à-dire l’élever solennellement devant le peuple. Il rappelait la vision qu’il avait eue sur le champ de bataille lorsqu’un ange lui était apparu portant la croix et lui disant « par ce signe, tu vaincras ». Par ce symbole, il célébrait l’empire Chrétien, qu’il avait créé après sa vision.

Une nouvelle signification symbolique y fut ajouté lorsque la relique, dérobée par les Perses, fut reconquise et libérée en 630. Cette fête fut très célébrée en Orient dès le 7ème siècle et introduite à Rome par le pape Serge 1er (autour de 700).

Exaltation de la Sainte Croix

L’Élévation de la Croix – p. Alexander Schmemann

Les rituels de la fête orthodoxe

Des vêpres sont célébrées la veille de la fête. « Vêpre » vient du mot grec signifiant coucher du soleil. C’est un office célébré le soir, qui clôture une journée liturgique et en démarre une nouvelle. En effet, la journée liturgique commence au coucher du soleil.
Selon les pratiques, la cérémonie diffère mais il y a fréquemment une période de jeûne observé, la présentation de la Croix aux fidèles pour qu’ils puissent venir la vénérer puis son exaltation au cours d’une cérémonie. Il peut également y avoir de grands feux de joie, commémorant les feux grâce auxquels Sainte Hélène aurait découvert la Croix et prévenu son fils de sa découverte.

La fête de l’exaltation de la sainte croix au XXIe siècle

De nos jours, deux courants de pensées tendent à expliquer les symboles de cette fête orthodoxe. Pour les uns, exalter la Vraie Croix serait un moyen de se rappeler les douleurs qu’a subi Jésus-Christ pour effacer le péché originel de notre monde et expier nos fautes. Pour d’autres, ce serait le symbole d’une défaite, la mort du fils de Dieu. Mais c’est en la voyant comme une défaite que la Croix se transforme en objet victorieux. Jésus le Nazaréen, roi des Juifs, s’est fait supplicié par ceux-là mêmes à qui il ouvrait les portes du Paradis. Il a été ostensiblement vaincu mais l’Histoire nous montre à quel point cette défaite apparente a été son triomphe.

Auteur : Phil Arvis

Passionné de foi et de religion, je fais des études par correspondance dans une faculté de théologie pour mieux comprendre les divers courants de pensées et l'histoire des religions et des cultes (d'où le nom de ce blog d'ailleurs!). Je m'attache à décrire ce que je comprends de certaines d'entre elles et j'espère ainsi pouvoir instaurer un dialogue constructif entre les religions. N'hésitez pas à me contacter, je serai ravi d'échanger avec vous !

Laisser un commentaire

Champs Requis *.