Histoires de cultes

Les religions vues d'ici-bas

Roch Hachana, le nouvel an juif

| 2 commentaires

L’origine de Roch Hachana

Roch hachana est une fête religieuse juive qui correspond au nouvel an juif. Ce terme signifie « tête de l’année » en hébreu; c’est la principale des 4 fêtes de nouvel an du calendrier juif! On s’y réfère pour le décompte des années. On y célèbre la création du monde, d’Adam et Eve dans le jardin d’Eden. Selon le calendrier hébraïque, elle a lieu les deux premiers jours du premier mois de l’année civile juive, appelé « Tichri ». Ce calendrier étant luni-solaire, chaque année ne compte pas le même nombre de jours; c’est pourquoi la date de la fête varie annuellement et se situe à la fin de l’été, début de l’automne.

C’est l’équivalent du 1er janvier pour le changement d’année; ces deux jours sont donc l’occasion pour les croyants de se souhaiter « shana tova », c’est-à-dire « bonne année ». En 2018, les dates fixées sont les lundi 10 et mardi 11 septembre 2018.

Les pratiques et célébrations de Roch Hachana

Roch Hachana est, le plus souvent, précédée d’une période de pénitence, durant laquelle on se consacre à la prière et à l’étude de la Torah. La veille de la célébration, il est coutume de jeûner.

La fête dure deux jours. Le premier jour, l’on se rend à la synagogue vêtu de blanc. On y écoute le son du chofar, instrument à vent construit dans une corne de bélier. Cet objet fait référence à l’épisode compté dans la Torah selon lequel Abraham, sur la demande de Yahvé, s’apprête à lui sacrifier son fils unique Isaac. Au dernier moment, Yahvé lui envoie un ange pour l’en empêcher. Abraham, ayant prouvé son dévouement, lui sacrifiera finalement un bélier. Les sonneries du chofar sont au coeur de la cérémonie, et ont pour but d’inviter les croyants au repentir, aussi appelé « Techouvah ».

Tachlickh à Roch Hachana

L’après-midi, les fidèles prennent traditionnellement part à la cérémonie du Tachlickh : il s’agit de se rendre auprès d’un cours d’eau (rivière, lac, mer…) pour y jeter symboliquement ses pêchés. Cette tradition est issue des textes du prophète Sophonie

La gastronomie joue un rôle important lors du nouvel an juif.

Le premier soir, les fidèles organisent un repas familial. Celui-ci s’ouvre sur le « kidouch », la bénédiction du vin. Après cela, les croyants effectuent des ablutions des mains avant de consommer le pain coupé. Une fois que l’on est servi, on le trempe dans le miel avant de le déguster. Puis, on le passe à son voisin qui fait de même. Ensuite, chacun trempe un quartier de pomme dans du miel, pour que l’année à venir soit douce. Pour cette même raison, on ne consomme que des mets doux pendant ces deux jours de célébration.

Le Seder Roch Hachana : des plats à forte valeur symbolique.

On déguste ainsi la tête d’un animal kasher (un poisson ou un bélier par exemple) pour « être en tête » cette année. La grenade est également présente sur la table car l’on peut assimiler chacune de ses graines aux bonnes actions que l’on entend accomplir dans l’année.

La bénédiction « Yehi Ratson », qui signifie « que soit ta volonté » est prononcée plusieurs fois pendant le repas et constitue un appel à la bienveillance divine pour l’année à venir.

Le second jour, Le soir, un repas similaire au premier est organisé.

La techouva se poursuit pendant 10 jours

Roch Hachana ouvre une période de pénitence qui dure généralement dix jours et s’achève par la célébration de Yom Kippour, signifiant « jour du grand pardon ». Cette liturgie solennelle met l’accent sur la culpabilité de l’homme, son péché, mais rappelle aussi le jugement de Dieu. Par cette demande de pardon, on repart du bon pied pour l’année à venir.

Racontez nous vos souvenirs  de cette fête si vous avez pu y participer!

Auteur : Phil Arvis

Passionné de foi et de religion, je fais des études par correspondance dans une faculté de théologie pour mieux comprendre les divers courants de pensées et l'histoire des religions et des cultes (d'où le nom de ce blog d'ailleurs!). Je m'attache à décrire ce que je comprends de certaines d'entre elles et j'espère ainsi pouvoir instaurer un dialogue constructif entre les religions. N'hésitez pas à me contacter, je serai ravi d'échanger avec vous !

2 Commentaires

  1. Hello , I saw your tweets and thought I will check your website. Have to say it looks very good!

    Regards Jan Zac

Laisser un commentaire

Champs Requis *.