Histoires de cultes

Les religions vues d'ici-bas

Laylat al-Qadr 2018, la nuit du destin

| 0 Commentaires

Pour comprendre l’Islam, il est utile de comprendre la célèbre fête musulmane de Laylat al-Qadr (prononcé Laylatul Qadr). Il s’agit du nom d’une nuit du mois de Ramadan, décrite comme étant la nuit où le livre sacré des musulmans, le Coran, a été révélé aux hommes. Lors de cet nuit cosmique particulière, Allah révèle sa connaissance et ses décrets pour l’année à venir. Voici donc quelques explications sur cette nuit du destin, ainsi que le dates à retenir pour célébrer comme il se doit cette fête musulmane.

Laylat al-Qadr : quelques notions d’étymologie

D’un point de vue étymologique, on peut retrouver deux sens différents. « Qadr » signifie valeur, importance, respect ou prestige. Mais ces nombreux sens s’éloignent de la traduction française de « Nuit du destin ». En fait, l’appellation « Nuit du décret » serait plus juste et plus correcte, car le second sens d’“Al-Qadr“ est celui de destinée ou de décret.

C’est une nuit de paix, une nuit magique pour tous les croyants. Elle est marquée par un un levé de soleil rougeâtre très spécial.

Laylat al-Qadr - La nuit du destin

Quelle date pour cette fête musulmane?

Tout au long de l’Histoire coranique, la date fixée n’a pas été immuable. Bien que toujours fixée à la fin du mois du jeûne, la nuit de Laylat al-Qadr se situe parmi les nuits impaires de la dernière décade du mois du Ramadan. Ce qui laisse le choix aux fidèles qui doivent discerner la nuit extraordinaire parmi celles-ci.

Par convention et par facilité, la nuit du Destin se situe habituellement entre le 26e et le 27e jour du mois de Ramadan. En 2018, la nuit de célébration aurait donc lieu autour du 11 juin.

Quelques traditions et pratiques de Laylatul Qadr

Avant de nous pencher sur les traditions de cette nuit mémorable, il nous faut faire un petit point sur la différence entre les musulmans sunnites et chiites. Ces deux grandes branches de l’Islam se séparèrent en 632, à la mort du prophète Mahomet. Lorsqu’ils durent choisir le successeur légitime, les chiites tournèrent vers Ali, le fils spirituel de Mahomet tandis que les sunnites désignent Abou Bakr, compagnon de Mahomet.

En ce qui concerne le ramadan, cette différence n’est pas flagrante. Les chiites ont par exemple le droit de fumer lors du Ramadan et ils cassent le jeûne environ 15 min après l’heure officielle.

Mais la date de Laylat al-Qadr n’est pas la même selon les traditions : 21e, 23e ou 25e pour les chiites, 21e, 23e , 25e, 27e ou 29e pour les sunnites. La signification profonde de la nuit du destin reste cependant la même pour tous; celle d’une nuit où Allâh révèle ses décrets (naissances, morts, événements naturels…).

En pratique, il s’agit de procéder à la lecture du Coran, aux prières et supplications (avec le Coran devant soi, puis sur sa tête). C’est un rappel intime au souvenir de Dieu, un appel à la repentance des pêchés et à la pratique de l’aumône. On peut trouver la lumière de Dieu dans l’état d’éveil spirituel permanent que procure le Ramadan.

Quelle signification de nos jours?

Bien sûr, cette nuit de prières et de la rencontre de Dieu ne se fait pas de la même façon aujourd’hui qu’il y a cent ou mille ans. Cependant, la ferveur est intacte car cette nuit vaut plus de mille mois de prières comme on peut le lire dans la sourate 97:3. Les fidèles se pressent donc dans les mosquées pour ne pas manquer l’une des nuits de prière les plus importantes de l’année.

Il est par ailleurs recommandé de travailler à ses objectifs et buts personnels ou familiaux pour l’année à venir au cours de cette nuit.

Notons tout de même deux pratiques distinctes des fidèles. Ceux qui donnent tout pour cette nuit particulière et ceux qui préfèrent jalonner leurs efforts durant les dix derniers jours du Ramadan.

 

Une imprécision ? une erreur ? N’hésitez pas à me faire savoir dans les commentaires pour que je puisse me renseigner et faire la correction. Vos avis m’intéressent. Partagez votre expérience.

Auteur : Phil Arvis

Passionné de foi et de religion, je fais des études par correspondance dans une faculté de théologie pour mieux comprendre les divers courants de pensées et l'histoire des religions et des cultes (d'où le nom de ce blog d'ailleurs!). Je m'attache à décrire ce que je comprends de certaines d'entre elles et j'espère ainsi pouvoir instaurer un dialogue constructif entre les religions. N'hésitez pas à me contacter, je serai ravi d'échanger avec vous !

Laisser un commentaire

Champs Requis *.