Histoires de cultes

Les religions vues d'ici-bas

Épiphanie: fête des rois et galette des rois

| 0 Commentaires

L’Épiphanie est un jour de fête religieuse chrétienne qui est célébrée chaque année et au cours de laquelle les parents et les enfants mangent une bonne galette des rois dans laquelle se trouve une fève, pour le plus chanceux des convives.

Origines de la fête de l’épiphanie

Le mot épiphanie vient du latin Epiphania qui signifie « apparition » ou encore « manifestation ». En Grèce antique, les epiphanes étaient douze dieux de l’Olympe apparus aux hommes. Ce mot a donc un lien avec l’apparition d’une divinité. 

A l’époque romaine, l’épiphanie correspond à la fête des Saturnales. Cette fête païenne est une remise en question et une autodérision du système hiérarchique établi. Les membres des armées romaines tirent au sort au moyen d’une fève, un criminel condamné à mort, qui devient le ‘roi’ pendant quelques jours avant sa sentence.

Dates de l’épiphanie

A l’origine les chrétiens célébraient Noël et l’épiphanie conjointement le 6 janvier. Ce n’est qu’au IVème siècle que les église catholiques romaines et orthodoxes déplacèrent la célébration de Noël au 25 Décembre. L’épiphanie du 6 janvier célèbre alors, en quelques sortes, la fin du « cycle de Noël ».

De nos jours en France, on célèbre, le plus souvent, l’épiphanie le dimanche suivant le 1er janvier (donc le 2ème dimanche après Noël). Cette année, l’épiphanie sera fêtée le 6 janvier 2019. En Espagne, la coutume revêt une importance primordiale, plus importante encore que Noel. La journée du 6 janvier est fériée et appelée « Día de los Reyes Magos ».

Signification de cette fête chrétienne

Par l’épiphanie, les chrétiens fêtent les 3 plus célèbres manifestations de la divinité de Jésus: sa présentation aux mages venus d’Orient, son baptême dans le Jourdain (30 ans plus tard) et son premier miracle aux noces de Cana (31 ans plus tard).

En Occident, l’église catholique romaine reconnait donc des « épiphanies » ou surgissements du divin dans le monde terrestre parmi lesquelles on trouve:

  • La naissance du Christ à Noël.
  • La célèbre visite des rois mages qui viennent offrir des trésors (l’or, l’encens et la myrrhe) au divin roi, nouveau né.
  • Puis lors de son baptême qui marque l’entame de son ministère public, Dieu le Père parle des cieux et le St Esprit repose sur lui, manifestant l’a trinité divine.
  • Et enfin, l’accomplissement par Jésus de son premier miracle en changeant l’eau en vin. 

En Orient, l’église orthodoxe russe célèbre principalement le baptême de Jésus par Jean le Baptiste. Lors de la venue de l’Esprit saint, sous forme d’une colombe, une voix retentit du ciel pour proclamer Jésus comme le fils de Dieu: « Tu es mon Fils bien-aimé en qui j’ai mis toute mon affection » (Luc 3,22). C’est pourquoi on appelle cette fête « Sainte Théophanie« , qui signifie « manifestation de Dieu« . Il s’agit, après Pâques et Pentecôte, de la plus grande fête du calendrier des Églises de rit byzantin.

Épiphanie et galette des rois

Galette des rois en frangipane - épiphanie

Peu à peu, la tradition a principalement retenu la célébration de la visite des rois mages venus d’orient, suivant l’étoile scintillante. Ils vinrent trouver Jésus pour lui apporter des présents, symboles de sa royauté et de sa divinité.

Ainsi Le premier dimanche de janvier, les familles célèbrent cette fête en achetant ou préparant une galette des rois, dans laquelle se cache une fève. Souvent le plus jeune de la famille désigne, à l’aveugle sous la table, la part destinée à chaque convive. On appelle cela « tirer les rois ».

Cette tradition de la fève vient de l’époque romaine même si la fève est aujourd’hui souvent remplacée par un objet ou figurine en céramique. Par exemple, des petits personnages de la Bible ou encore des super héros, des personnages de dessins animés ou de films. Les fèves varient tous les ans et deviennent parfois des objets de collection. 

Il existe deux types de galettes en France. On trouve dans le nord les galettes à la Frangipane. Selon un sondage OpinionWay en 2014 pour « Les Cidres de France« , elles sont choisies par 71% des français. Tandis que 11% des français mangent une galette briochée appelée gâteau des rois et surtout consommée dans les régions du sud de l’hexagone. Enfin, 8% de notre pays consomme une galette à base de pommes; une alternative pour ceux qui sont lassés de la frangipane ! 

Une statistique intéressante : 68% des parents ne respectent pas la règle et détournent la fève pour la donner aux plus jeunes ! Et vous ? Faites-vous partie de ces 68% ? 

Dans tous les cas, cette fête est une bonne occasion pour partager des moments drôles et chaleureux en famille !

Auteur : Phil Arvis

Passionné de foi et de religion, je fais des études par correspondance dans une faculté de théologie pour mieux comprendre les divers courants de pensées et l'histoire des religions et des cultes (d'où le nom de ce blog d'ailleurs!). Je m'attache à décrire ce que je comprends de certaines d'entre elles et j'espère ainsi pouvoir instaurer un dialogue constructif entre les religions. N'hésitez pas à me contacter, je serai ravi d'échanger avec vous !

Laisser un commentaire

Champs Requis *.