Le druidisme, spiritualité de la nature

Le druidisme, spiritualité de la nature

Druide Panoramix - PlaymobilL’image première du druide est véhiculée par le personnage de BD d’Uderzo « Panoramix » avec sa barbe blanche, sa serpe à la main, ses herbes & recettes et son chaudron de potion magique sur le feu. Pourtant, cette vision enfantine est très éloignée de la réalité du druidisme, ou “état de druidité” vécue par les initiés. Cette spiritualité celte, proche de la nature et vieille de près de 2000 ans est une survivance de cultes anciens comme ceux liés au soleil, à la lune, à la Grande Déesse. Elle se perpétue encore aujourd’hui et compterait plusieurs dizaines de milliers d’adeptes dans le monde. En France, la druidité est pratiquée au sein de près de 150 clairières (ou cercles druidiques). Mais qui sont ces nouveaux druides?

Les cercles druidiques

Il existe plusieurs groupements et de communautés druidiques, appelées clairières, collèges ou bosquets. Par essence, la druidité est très libertaire, tout le monde peut s’y investir. Ce ne sont donc pas des institutions formelles. Chacune est entièrement autonome. Chacun y trouve son chemin, redécouvre le passé et les traditions druidiques.

L’initiation du druide

Il existe différents stades d’initiation druidiques confirmant l’initié selon son niveau de connaissance, de maîtrise et de pratique. Une clairière peut comprendre plusieurs dizaines de membres (hommes et femmes) initiés, mais regroupe aussi souvent des sympathisants de passage, qui participent à quelques rituels ou à des cérémonies.

Druidisme : Philosophie de la connaissance de la nature

Le druidisme : une tradition proche de la nature

La nature constitue la base de la tradition druidique. Ainsi, pour un druide, l’étude et la recherche des connaissances des anciens débouche sur des réflexions pertinentes pour une société moderne plus équilibrée, avec plus d’harmonie. Cette philosophie, basée sur la connaissance de la nature éclaire ainsi l’être tout entier et l’aide à comprendre son chemin.

Principales célébrations de la tradition druidique

Les quatre fêtes majeures du druidisme sont la fête de la Déesse pour Imbolc (1er février), Beltaine (1er mai), la fête de Tailtiu à Lugnasad (1er août) et la Samain (1er novembre). Les druides célèbrent aussi les équinoxes et les solstices (printemps et automne) : les fêtes traditionnelles du monde agraire et du calendrier des anciens celtes.

3 réactions au sujet de « Le druidisme, spiritualité de la nature »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *