La chandeleur et ses crêpes traditionnelles

La chandeleur et ses crêpes traditionnelles

La chandeleur est une fête chrétienne bien connue en France. Elle est fêtée chaque année par la consommation de crêpes et qui fait le bonheur des petits et grands. Pour les catholiques, elle est aussi nommée Fête de la Présentation du Seigneur, malgré ses origines païennes.

L’origine de la fête de la chandeleur

Cette fête a tout d’abord une origine païenne et romaine. En effet, durant l’antiquité, les romains célébraient le dieu Pan. Ce jour là, le peuple romain marchait dans les rues avec des flambeaux et de la lumière pour montrer leur dévotion envers Pan, le dieu des pâturages et des bergers. Il était vu comme le fils d’Hermès. La fête était alors nommée « festa candelarum », fête des chandelles. 
Cette tradition continua jusqu’à la fin de l’Empire Romain. L’église, sous la papauté de Gélase 1er, en 472, transforma cette fête en commémoration de la présentation du Christ, Jésus, le fils de Dieu, au Temple.

La présentation au Temple était une coutume Juive qui voulait que 40 jours après la naissance d’un enfant mâle, le bébé soit présenté au Temple afin d’être consacré au Seigneur. Durant cette période les femmes juives n’avaient pas le droit de se rendre dans un lieu de culte, car elles étaient considérées comme impures après l’accouchement. 

L’évangile de Luc relate l’histoire de Marie et Joseph emmenant Jésus au Temple à Jérusalem. C’est alors qu’un homme du nom de Siméon lui parla, inspiré par le Saint Esprit. Il déclara que Jésus était le Messie promis par les prophètes juifs. Il a prédit que Jésus serait la lumière du monde, « qui éclairerait les nations ».

La date de la chandeleur: 2 février 2019

Le parallèle entre les chandelles de la fête païenne et la lumière du monde annoncé par Siméon a permis naturellement la fusion des deux événements. Depuis, cette fête est célébrée chaque année le 2 février (soit 40 jours après Noël) dans tous les pays chrétiens du monde.

La chandeleur jusqu’à nos jours

Durant la célébration de cette fête, les chrétiens se rendent à l’église et récupèrent un cierge ou des chandelles qu’ils ramènent à la maison sans l’éteindre en chemin. C’est de là que vient le terme chandeleur. Ce cierge est supposé avoir des vertus purificatrices. 

Aujourd’hui, pour les français, ce jour de la chandeleur est très souvent confondu avec la fête de Mardi Gras. Mais ce ne sont pas les mêmes fêtes !
C’est aussi le jour où petits et grands préparent des crêpes et les font sauter en prenant garde à ne pas les faire tomber ou même les coller au plafond ! 

Les crêpes sucrées de la chandeleur

Pourquoi des crêpes à la chandeleur?

L’origine de cette tradition diffère selon les régions. Certains la relie à l’époque romaine, lorsque les romains donnaient des galettes aux pèlerins pendant la saison froide où les fermiers ne récoltaient plus de blé.
Une autre tradition paysanne affirmait que si l’on ne fait pas de crêpes ce jour là, le blé sera mauvais le reste de l’année. Pendant la préparation des galettes, les paysans tenaient dans une main une pièce d’or et la poêle à crêpes dans l’autre. Cette pièce était ensuite roulée dans une crêpe qu’on rangeait jusqu’à l’année d’après et ainsi de suite. Ce geste était censé assurer la prospérité financière à la famille. 

Aujourd’hui, le jeu est plutôt de ne pas faire tomber sa crêpe et de la couvrir ensuite d’ingrédients divers : sucre, citron, crème de marrons, pâte aux noisettes ou confiture. Ce jeu ne faiblit pas puisque chaque année, des millions de français se rendent en magasin pour acheter les ingrédients nécessaires à ce sympathique moment familial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *